Repères

 

Date : 13 juin 2009

Organisateur : Motor Racing Legends

Site : www.motorracinglegends.com

65 présents

61 partants

59 classés

Circuit de 13,629 Km

9 tours parcourus

122,661 Km

Moyenne : 159,398 Km/h

Meilleur tour : Carlos Monteverde 4’46,081 (171,505 Km/h)

Météo : Beau temps

 

 

 

Carlos Monteverde (Ferrari 250 LM)

 

 

 

 

Le Mans Legend : Une Ferrari 250 LM, comme en 1965 !!!…

 

Comme tous les ans, Motor Racing Legends proposait en lever de rideau des 24 Heures du Mans une course de véhicules historiques de compétition ayant un rapport avec la mythique épreuve Mancelle. Au volant d’une Ferrari 250 LM, Carlos Monteverde s’impose de haute lutte après avoir dû batailler ferme.

 

Après les groupes C des années 80, Motor Racing Legends avait de nouveau réuni les voitures de la périodes 1949 – 1965 avec un plateau somptueux de 65 véhicules, dont certains avec un pedigree remarquable, comme l’Aston-Martin DBR1 victorieuse en 1959 qui, malheureusement ne pourra même pas prendre part aux essais qualificatifs. Avec un temps de 4’50,683, Neil Cuningham plaçait sa Jaguar Type E en pole-position  avec un peu moins d’une seconde d’avance sur Carlos Monteverde au volant d’une superbe Ferrari 250 LM jaune, les couleurs de l’Écurie Nationale Belge créée en 1959 par Jacques Swaters.

La bataille au départ de la course fut féroce. Neil Cuningham tentait tant bien que mal de résister à Carlos Monteverde qui lui défendait chèrement sa place face à Justin Law (Lister Jaguar GT). Un problème moteur élimine la Jaguar Type E au bout de trois tours laissant la Ferrari 250 LM s’expliquer avec la Lister Jaguar GT, mais les freins de la belle Anglaise faiblissent et Justin Law est obligé de laisser filer Carlos Monteverde vers la victoire. Le brésilien coupe la ligne d’arrivée au bout de neuf tours avec un peu moins de huit secondes d’avance. Ils seront rejoints sur le podium par Tony Dron qui place sa Ferrari Dino 246 S en troisième position. À 80 ans, Stirling Moss a toujours bon pied bon œil. Deux fois second des 24 Heures du Mans (en 1953 et en 1956), le Champion sans couronne anoblis par la Reine d’Angleterre, termine en milieu de tableau avec sa petite Osca FS 372 et en troisième position de sa catégorie. Duncan Wiltshire, patron de Motor Racing Legends. se réjouissait : « Pour la neuvième fois que nous organisons cette course en support des 24 Heures, c’est sans doute la plus belle à laquelle nous avons pu assisterMalgré l’énorme différence de vitesse entre les voitures, il n’y a pas eu d’incidents sérieux pendant la course et la lutte a été acharnée jusqu’au bout entre pilotes déterminés à vaincre ».

 

          » voir le classement…                    » voir les photos

Pour accéder aux images: télécharger Adobe Flash Player
Pour accéder aux classements: télécharger Adobe Reader
Conception graphique & réalisation par Photographic'Mans
2008-2018©Photographic'Mans - Tous droits réservés